Le collège du Pévèle à Orchies se met à l’énergie solaire

Des panneaux solaires au collège du Pévèle à Orchies

Après le changement de l’éclairage et la réfection de sa toiture, l’établissement orchésien a été équipé par le Département d’installations photovoltaïques. 68 panneaux précisément pour transformer les rayons du soleil en électricité.

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur NordInfo

Ça bouge dans les collèges du Nord !

collégien content

Le Département entretient et améliore sans cesse les bâtiments des collèges pour offrir aux élèves le meilleur environnement de travail possible.

Retrouvez les 3 chantiers emblématiques de l’année scolaire qui démarre, sur NordInfo.

 

Crédit photo : Département du Nord – Marc HOUZE

Pendant les vacances aussi, le Département s’active dans les collèges

Gestionnaire d’un patrimoine de 202 collèges publics, le Département du Nord souhaite accompagner les jeunes Nordistes au cours de leur passage au collège en leur offrant des conditions d’accueil et d’enseignement adaptées et de qualité.  Pour cela, il réalise tout au long de l’année des travaux d’entretien au sein de ses collèges.

Pour les vacances de la Toussaint 2021, 28 collèges sont concernés par ces interventions pour un montant total de 7 898 440 euros.

  • création d’un préau
  • réfection du foyer des élèves
  • restructuration des sanitaires
  • mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite…

Retrouvez l’ensemble des travaux réalisés durant cette période, par arrondissement, sous ce lien.

Travaux dans les collèges du Nord – Vacances de février 2021

Gestionnaire d’un patrimoine de 202 collèges publics, le Département du Nord souhaite accompagner les jeunes Nordistes au cours de leur passage au collège en leur offrant des conditions d’accueil et d’enseignement adaptées et de qualité.  Pour cela, le Département du Nord réalise (sous réserve des aléas de chantier) tout au long de l’année des travaux d’entretien au sein de ses collèges. Pour ces vacances seulement, le département va investir plus d’un million d’euros en travaux, et intervenir sur une vingtaine d’établissements. Les tâches sont variées : de simples travaux travaux de couverture, de mobilier, mais également des travaux de rénovation, de restructuration, des changements au niveau de la demi-pension…

 

Au long de ces vacances scolaires, le Département entreprendra ainsi un très grand nombre de travaux, dont vous trouverez davantage de détails et de précision ici.

En reconstruction, le collège d’Anzin ouvrira dans un an

La reconstruction totale du collège Jules-Ferry, réalisée par le Département, a démarré en juin 2019. Malgré le confinement du printemps dernier, les travaux seront achevés pour la rentrée de septembre 2021.

C’est sur l’ancien emplacement du collège Anatole-France, à Anzin, que se poursuit actuellement la construction du nouveau collège Jules-Ferry. Il sera baptisé Les Rochambelles, du nom des ambulancières de la 2ème division blindée pendant la Seconde Guerre mondiale, à son ouverture en septembre 2021.

Pour l’heure, le gros œuvre est terminé, que ce soit pour le collège en lui même, la salle de sports attenante dévolue notamment à la pratique de l’escalade et de la danse, ou pour les 3 logements de fonction.

Haute Qualité Environnementale

Illustration

L’établissement, édifié sur 3 niveaux, sera certifié de Haute Qualité Environnementale, avec une isolation externe et interne, des éclairages LED et de hautes performances énergétiques. L’établissement actuel est, à ce sujet, classé en catégorie C pour sa consommation énergétique. Le nouveau collège sera classé en catégorie A.

Il pourra accueillir 550 élèves, avec une demi-pension pour 340 personnes et un plateau sportif extérieur.

Il sera accessible aux personnes à mobilité réduite avec la création d’un ascenseur.

A noter que les entreprises chargées de la réalisation du chantier se sont engagées à employer des personnes éloignées de l’emploi et inscrites dans un parcours d’insertion pour un total de 8 408 heures.

Un groupe de personnes devant un bâtiment en chantier
Lors de la rentrée scolaire, des membres de la communauté éducative ont pu visiter le chantier du futur collège des Rochambelles.

Le collège des Rochambelles fait partie des 6 collèges actuellement reconstruits ou réhabilités par le Département du Nord, département leader en matière de Haute Qualité Environnementale en France.

Il représente une investissement de 18 millions d’euros pour le Département du Nord.

Crédits photo : Dominique Lampla

Bergues : la rénovation du collège Cobergher accélère

Le collège Cobergher à Bergues fait actuellement l’objet d’une profonde réhabilitation menée par le Département. Le chantier se poursuit tout au long de l’été pour rattraper le retard dû à la crise sanitaire. Point d’étape.

La réhabilitation du collège Wenceslas-Cobergher a débuté en 2019. Elle doit prendre fin pour la rentrée scolaire 2021.

Il s’agit d’un chantier à tiroir de façon à permettre aux élèves de continuer à travailler. Pour ce faire, des locaux provisoires ont été installés avec 5 salles de cours dont une classe numérique.

La première phase de travaux a consisté en la réfection d’une bonne partie du bâtiment principal. Des salles de cours ont été créées à la place du préau existant, d’autres ont été remises à neuf, avec amélioration des performances énergétiques, pose de luminaires LED avec détecteur de présence, nouveaux revêtements de sols, nouvelles peintures, etc.

Les cages d’escaliers sont aussi en cours de rénovation, avec la création d’un ascenseur.

La seconde phase verra la création d’un nouveau préau, d’un espace polyvalent, de bureaux pour l’administration, ainsi que la requalification de l’entrée du collège.

Durant cette seconde phase travaux, la salle de permanence actuelle et la cuisine serviront alors à accueillir les élèves en restauration pendant la réhabilitation de la demi-pension.

Car à quelques pas de là, la demi-pension a commencé sa mue, avec à terme un accès possible aux personnes à mobilité réduite. Elle pourra accueillir chaque jour 118 demi-pensionnaires.

La livraison de cette nouvelle demi-pension est prévue pour mars 2021.

Un investissement de 7 millions d’euros

Cette réhabilitation s’est conçue en parfaite harmonie avec les architectes des Bâtiments de France, le collège étant situé en secteur protégé, à quelques centaines de mètres du célèbre beffroi de Bergues, au cœur du centre historique de la ville.

En visite sur le chantier, le 20 juillet 2020, Joëlle Cottenye, vice-présidente du Département en charge des Collèges, s’est dite impressionnée par ces travaux.

Illustration 
Au premier plan, Joëlle Cottenye, vice-présidente du Département du Nord en charge des Collèges.

La réhabilitation du collège Wenceslas-Cobergher représente pour le Département, un investissement de 7 millions d’euros. Pour Joëlle Cottenye, depuis 2015, nous favorisons autant que faire ce peut, des réhabilitations lourdes de nos collèges plutôt que des reconstructions systématiques. Ces travaux permettent aussi aux entreprises du bâtiment de travailler de nouveau, elles en ont tellement besoin !

Crédits photo : Département du Nord – Cédric Arnould

91 collèges s’offrent une cure de jouvence cet été

En l’absence des élèves, les vacances sont mises à profit pour réaliser de nombreux travaux d’entretien. Cet été, 91 d’entre eux font l’objet d’interventions visant notamment à améliorer les consommations d’énergie.

En France, les bâtiments font partie des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre. Le Département du Nord a donc fait de la rénovation et de l’amélioration de son patrimoine bâti, et donc de ses collèges, une priorité.

Cet été 2020, 91 collèges font l’objet de travaux de rénovation.

C’est le cas au collège Jean-Zay d’Escaupont, dans le Valenciennois, par exemple. Le Département y mène la réfection des étanchéités et le remplacement de l’éclairage par LED dans les couloirs. Un nouveau système de sécurité incendie a également été installé.

Réduire les consommations

Au collège du Looweg à Crochte, dans le Dunkerquois, il a été surtout question de chauffage du bâtiment. En effet, la totalité des salles a été équipée d’un dispositif innovant de plafonds suspendus chauffant, qui permet d’équilibrer au mieux l’apport de chaleur en optimisant les consommations énergétiques.

Ce collège, qui date de 1984, a également fait l’objet de travaux d’accessibilité des cages d’escaliers, avec de nouveaux garde-corps et la pose, une fois encore, de luminaires en LED, réduisant ainsi la facture d’électricité.

De même pour le collège Théodore-Monod de Lesquin, avec 3 cages d’escaliers pourvues de LED, mais aussi, afin de favoriser les déplacements doux des collégiens, la création d’un abri à vélos.

Plan de rénovation énergétique

Pour amplifier ce mouvement de fond, le Département s’est doté en 2020 d’un nouveau dispositif, le GER Nord Durable (Gros Entretien Renouvellement). Ce plan pluriannuel d’investissement permettra de mobiliser 75 millions d’euros pour la période 2020-2023.

Avec Nord durable, nous allons favoriser encore davantage les économies d’énergies dans les collèges, nous permettrons aussi le verdissement des établissements et apporterons plus de confort et de volumes, pour une meilleure qualité de vie des élèves et équipes éducatives. 

Joëlle Cottenye, vice-présidente du Département en charge des Collèges

Illustration
Joëlle Cottenye en visite au collège d’Escautpont

L’ensemble des collèges bénéficieront à terme de ce plan qui concernera, suivant les établissement, l’isolation des locaux, les extérieurs, la gestion intelligente des consommations ou encore la pose de panneaux photovoltaïques en façade.

Les premiers chantiers sont attendus d’ici 2021 dans l’Avesnois et le Cambrésis.

Crédits photo : Dominique Lampla