LES PETITES OUBLIÉES DE LA GRANDE GUERRE


Des voix, des soupirs, des cris et silences, des regards, des points de vue, des parcours de femmes durant la guerre 14/18. Une danseuse, une comédienne et un musicien tenteront de leur rendre hommage à travers une lecture d’archives dépoussiérées

Ce journal, nommé « Notre Evacuation » par son auteure, constitue un document exceptionnel conservé aux Archives Départementales du Nord par ses descendants.

Il retrace l’évacuation de Cambrai, racontée par Olga Delhalle alors agée de 19 ans. Un dimanche 8 septembre 1918, Olga est obligée de fuir et de prendre la route avec sa mère et sa petite soeur, emportant avec elles quelques effets de première nécessité qui s’avèrent vite trop lourds à leurs bras. Tant bien que mal, leur cheminement semé d’embûches et de dangers mortels, les conduit à passer la frontière belge, puis hollandaise, pour ne regagner la demeure natale à Cambrai qu’en janvier 1919